Chargement... Merci de patienter quelques secondes...
010

Bienvenue Cher(e)  internaute,
 
j'ai décidé de créer ce site pour vous présenter les bienfaits de l'utilisation d'un collier de natation.

Profitez d'une offre étendue d'articles de natation  sur notre nouvelle boutique : www.le-nageur.com.
 
Le collier de natation ( bouée cervicale ) 

 

 
Le collier de natation (ou Swim Collar) est une bouée conçue pour nager sur le dos en toute sécurité en vous permettant de garder votre tête hors de l'eau . Il peut être utilisé dans le cadre de l'apprentissage de la natation .

Il est aussi particulièrement adapté dans le cadre de  séances de rééducation ( aquathérapie )  suite à des problèmes de dos
tels que :
  • lombalgies
  • hernie discale
  • sciatique
     
    Ce collier  vous permet de vous remuscler le dos en vous offrant  un moment de détente et de relaxation . Des exercices prolongés sans tensions au niveau de vos cervicales.
Il peut aussi être utilisé par les femmes enceintes qui souhaitent faire des séances de natation pour éviter les problèmes de mal de dos pendant leur grossesse.
 
 
Le mal de dos , le mal du siècle  :
 
La marche à pied , la natation voici deux activités indispensables à mener dans le cadre  de la prévention d'une future lombalgie , sciatique .
Pour ma part, cela fait maintenant plusieurs mois que je pratique intensément ces deux activités dans le cadre d'une rééducation suite à une hernie discale rebelle,  le collier m'aide beaucoup pour pratiquer les exercices quotidiens de natation qui me sont conseillés .

En effet , si comme moi vous rencontrez des problèmes de dos n'attendez pas avant de vous prendre en main !

 

 
 
 La Lombalgie :
 
Douleur de la région lombaire, souvent en barre.
Survenue brutalement lors d'un effort.
Irradiation possible vers les fesses, les cuisses, les genoux.
Majoration des douleurs lors des mouvements et des efforts.
Diminution des douleurs lors du ménagement ou du repos.
Accompagnée de radiculalgies ou sciatique.
 
La durée des symptômes est variable, souvent quelques jours (lombalgie aiguë), parfois plusieurs années (lombalgie chronique).

la sciatique:
 
 
 

Les douleurs sont typiquement intermittentes, d'un seul côté (unilatérale), irradiantes du rachis lombaire jusque dans les orteils, parfois majorées lors des efforts de toux ou à la défécation, calmées par le repos en position allongée ou debout.

 
 
Elles peuvent être déclenchées par la position assise (notamment en voiture).
 
 
La topographie peut être indicative du nerf atteint : face latérale de la jambe et face dorsale du pied jusqu'au gros orteil ("hallux") pour la racine L5, face postérieure du mollet et plante du pied pour la racine S1.
  
Elles sont parfois accompagnées d'un cortège de symptômes tel des fourmillements (paresthésies) localisés dans la jambe ou dans les orteils, une perception douloureuse de certains stimulus à l'origine non douloureux (allodynie) ou une perte de la sensibilité d'une partie de la jambe. Une perte (ou diminution sensible) du   réflexe Achilléen est un autre indicateur de la sciatique (Seulement dans le cas d'une sciatique S1).
À noter qu'il peut exister une forme hyperdouloureuse avec éventuellement blocage du rachis lombaire appelé   lumbago.
Elle est reproduite par la manœuvre de Lasègue : flexion passive de la hanche (provoquée par l'examinateur), jambe tendue. Le « Lasègue croisé », où la douleur est reproduite par l'élévation de l'autre jambe, serait plus spécifique mais moins sensible .
 


la hernie discale
Une hernie discale est une saillie que fait un disque intervertébral dans le canal rachidien et qui correspond à l'expulsion en arrière de son noyau gélatineux, le nucleus pulposus.
Cette hernie se produit surtout au niveau des dernières vertèbres lombaires, en raison des fortes pressions qu'elles doivent subir, à l'occasion d'un mouvement de force ou d'un traumatisme, pouvant entraîner une compression des racines du nerf sciatique.

 
L' aquathérapie, des méthodes douces :
 

L' Aquathérapie ( balnéothérapie ) regroupe un ensemble d'exercices physiques pratiqués dans l'eau dans un but thérapeutique . L'aquathérapie utilise la résistance de l'eau au lieu de celle de notre propre poids. Il s'agit de réeduquer des patients blessés ou atteints de maladies chroniques en leur évitant l'impact de leur poids sur leurs articulations occasionné par des techniques traditionnelles hors de l'eau .
 
Des exemples de méthodes d'aquathérapie :
 

  • Le Ai Chi : technique développée dans les années 1990 au Japon  et qui est maintenant pratiquée à travers le monde plus particulièrement en Amérique du Nord où elle est très populaire .Le Ai Chi propose une série d'exercices qui est conçue pour renforcer la résistance du corps mais aussi pour développer la relaxation ainsi qu'une meilleure relation corps esprit .
     


  • La méthode Bad Ragaz Ring :

Cette méthode fut élaborée par un Allemand ,le docteur Knupfer en 1957 dans la cure thermale suisse de Bad Ragaz d'où elle tire son nom. Knufer développe alors une série d'exercice où le patient est soutenu par des anneaux ou par des bouées autours de son cou, ses épaules ,son bassin, ses genoux en étant allongé dans l'eau . Le docteur conclu que l'effet hydrodynamique et les propriétés thermales de l'eau combinés avec ces exercices non basés sur le poids donnaient d'excellents résultats pour la réeducation de ses patients .
 
  • Le Watsu:
    le watsu ( Water Shiatsu) a été développé par Harold Dull dans les années 1980 en Californie . Le Watsu est pratiqué dans une eau chaude . Le patient est porté dans les bras au départ dans une positon foetale, ensuite des exercices d'étirements et autres combinaisons corporelles sont alors exercés.
 

 
 
  Créez un site ou une boutique en ligne facilement et gratuitement